BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

1 août 2013

Internet bouleverse les rapports sociaux

Internet est le symbole par excellence de la frénésie de communication et de consommation de la société actuelle.



Les difficultés de
l'étude sociologique du phénomène internet


Internet a imposé, par le biais des nouvelles technologies de l'information et de la télécommunication, de nouvelles règles sociales. De nouvelles pratiques sont apparues ainsi que de nouvelles habitudes de consommation.

Le niveau de célérité de ces transformations limite d'ailleurs la possibilité pour les sociologues d'étudier de manière globale l'état de la situation.


Les sociologues ont mis du temps à accepter le phénomène social qu'a engendré Internet.

Ce retard s'explique par le fait que, pour ces chercheurs, le caractère de séparation géographique des sujets d'étude - qui est toutefois en grande interaction - posait une difficulté théorique. Les sociologues qui se sont attaqués au problème ont ainsi réussi à créer une « nouvelle » branche de la sociologie : celle du virtuel.

Une étude menée à un moment donné devient rapidement caduque au vu du nombre de nouveaux internautes qui viennent se greffer à la toile. Le résultat est qu'une nouvelle forme de vie sociale s'est ancrée dans l'imaginaire des internautes. Le cap des 2 milliards de navigateurs virtuels a été franchi. D'ici peu, un tiers de la population mondiale sera connecté au réseau planétaire.

Ce développement est d'ailleurs considéré comme l'un des mouvements sociaux qui a la plus grande ampleur au cours de ces cent dernières années. Internet peut être qualifié de mouvement social pour plusieurs raisons. Il a d'abord été la résultante du développement de plusieurs activités hétérogènes. Ces dernières, qui ont la caractéristique de n'avoir pas été concertées, se sont ensuite imposées à un petit rythme puis à une allure soutenue à l'ensemble de la société.

Internet change la donne sociale

Internet a non seulement changé de façon radicale la nature, mais aussi la forme des rapports humains. Les pratiques sociales traditionnelles ont laissé la place à de nouvelles formes de rapports. Ces derniers se sont dématérialisés par le biais de la toile. Internet a changé la donne et a également donné naissance à des vecteurs sociaux d'un nouveau genre.

L'avènement des réseaux sociaux en est un parfait exemple. Des réseaux tels que Facebook ou Twitter sont aujourd'hui devenus des incontournables.

La simplicité des concepts mis en rapport avec leurs succès a bousculé les rapports dans le monde des nouvelles technologies. Les géants du monde des systèmes d'exploitation voient leurs positions menacées.

Le monde du virtuel a aussi eu un impact sur la politique. Les rassemblements d'ordre politique se multiplient actuellement par appel sur les réseaux sociaux. L'exemple des manifestations du printemps dans le monde arabe n'est que la pointe émergente de l'iceberg. Les réseaux sociaux conditionnent ainsi et la politique et les politiques.

 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger