BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

3 oct. 2012

Les origines de la fête d’Halloween

Comme nombre de nos fêtes actuelles, Halloween trouve sa source dans une période bien plus ancienne : celle des Celtes.

En effet, les Celtes célébraient « le Samain » pendant toute une semaine qui donnait lieux à des banquets, beuveries et rituels druidiques. Cet événement religieux marquait le passage de la saison claire à la saison sombre.

Au XIIIè siècle l’évangélisation de l’Irlande est en cours et les catholiques tentent d’imposer leur calendrier aux rites païens. Ainsi le jour de Samain devient la fête de tous les saints ou Toussaint. Pourtant en Ecosse on fêtait déjà Oidhche Shamhna où les enfants déguisés en sorcières ou en fantômes allaient de portes en portes. Ils proposaient des animations aux villageois qui les récompensaient en leur offrant des friandises et des bonbons.

C’est de cette fête écossaise que vient l’origine des citrouilles creusées en visages grimaçants. En effet les enfants taillaient des navets et inséraient à l’intérieur une bougie pour repousser les mauvaises fées très actives en cette période. La fête celtique de Samain, s’est enrichie au cours des siècles de croyances provenant de la Rome antique, de l’Europe du Nord et d’Irlande.

Au XIXe, sous l’influence des Irlandais, la fête a été importée aux Etats-Unis où celle-ci est devenue très populaire. Ce fut sa dernière mutation qui l’a fait ressembler à la fête que nous connaissons actuellement où des bandes d’enfants déguisés vont de maisons en maisons pour demander des friandises en scandant le célèbre : « trick-or- treating » (des bonbons ou un mauvais sort). Ce qui a surtout changé au fil des ans ce sont les déguisements qui ont beaucoup évolués en suivant les films et les histoires récentes. Ainsi se mêle désormais aux costumes antiques de sorcières ou de fées les nouveaux personnages comme Frankenstein, Dracula ou le loup garou !!!

Les couleurs d’Halloween sont traditionnellement le noir de la nuit et de la mort et l’orange des premières lueurs de l’aube et de la citrouille. Celle-ci rappelle la lanterne de la légende de Jack O’Lantern, trop avare pour aller au paradis et condamné à errer sur terre avec sa lanterne car même le diable ne voulait pas de lui. Mais à cause ou grâce au grand marketing lancé pour cette fête des couleurs telles que le mauve et le vert ont réussis à se faire une place.
 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger