BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

24 sept. 2012

Bulle immobilière, c'est quoi ?

Comme dans tout type de marché, le marché immobilier peut présenter une bulle spéculative. Cette dernière fait souvent le bonheur des acteurs immobiliers mais repousse les clients.

Bulle stagnante et bulle passagère

La bulle immobilière désigne le niveau de prix d'échanges présent sur le secteur immobilier. La hausse définie sur les biens immobiliers constitue l'une de ses principales caractéristiques. La bulle immobilière peut se présenter sur une seule région comme elle peut s'étendre sur l'ensemble du territoire. Dans ce dernier cas, l'intégralité du marché immobilier du pays se lie à la bulle immobilière. Cette dernière ne présente aucune relation directe avec l'augmentation du pouvoir d'achat ou tout autre facteur externe susceptible d'influencer le marché.

La bulle immobilière peut se prolonger sur une longue période. La bulle prend, dans ce cas là, beaucoup de temps à se dégonfler mais les prix des biens immobiliers retrouvent toujours leur cours normal. Plusieurs raisons peuvent être à l'origine de la lenteur de la bulle spéculative.

L'un des principaux facteurs qui en sont à l'origine est la basse fréquence des achats et des ventes de biens immobiliers. À l'inverse, la bulle spéculative peut s'étaler sur une courte durée lorsque les transactions immobilières se font très rapidement et sont très rentables. Quand les biens immobiliers retrouvent leur valeur initiale, le secteur immobilier caractérise le fait de « Krach immobilier ». Ce phénomène se traduit par un effondrement brusque des prix.

Le secteur immobilier, souvent insensible à la bulle immobilière

Tout comme pour les autres types de bulle spéculative, il est quasi impossible de prévoir une bulle immobilière. Elle ne se reconnaît qu'une fois enclenchée. La bulle immobilière est l'expression qui désigne généralement une augmentation soudaine du prix immobilier sur tout un territoire.

Lorsque l'augmentation n'affecte qu'une zone bien définie, la « spéculation immobilière » est l'expression la plus adéquate. Il faut noter que la bulle immobilière n'est pas flagrante dans le secteur immobilier et ceci pour multiples raisons. La bulle spéculative ne présente aucun impact direct sur les biens immobiliers grâce à leur caractère durable. En effet, la majorité des gens qui investissent dans l'achat de biens immobiliers ont en tête l'espoir de les revendre dans le futur. En ce sens, ils espèrent vendre leur bien à un prix plus élevé que sa valeur initiale.

Dans ce genre de situation, la bulle immobilière ne constitue aucunement une entrave dans la mesure où les clients pensent effectuer leur revente durant la période où la bulle refait surface. Pensant que le prix des biens immobiliers ne cesse d'accroître, les acteurs de ce secteur considèrent rarement le dégonflement ou le gonflement de la bulle immobilière. Le coût très élevé des différentes transactions dans ce domaine masque également l'évolution de cette dernière.

Les causes d'une bulle immobilière

Nombreuses sont les causes qui peuvent entraîner la bulle immobilière, parmi lesquelles figure le coût élevé de la construction d'un bâtiment. Il faut noter que le prix des matériaux de construction n'arrête pas de flamber. Les nouveaux bâtiments ayant le même standing que les anciens ne présentent aucunement la même valeur. La bulle immobilière apparaît, de ce fait, pour compenser les dépenses relatives aux nouvelles constructions.

Les anciens bâtiments adoptent ainsi de nouveaux prix et la hausse est au rendez-vous. Un krach boursier peut également être à l'origine d'une bulle immobilière. Étant donné que le marché financier est largement atteint par ce krach, le secteur immobilier ne peut pas en être épargné, d'où la bulle spéculative. Les mauvais antécédents rencontrés au niveau des investissements immobiliers donnent aussi libre cours à la bulle mobilière.

La bulle spéculative, dans ce cas là, constitue un plan de redressement dans le domaine de l'immobilier. L'absence d'une politique de protection des propriétaires immobiliers, accentuée par un système fiscal défaillant, est également un facteur qui entraîne l'apparition d'une bulle spéculative. Ce facteur risque de favoriser la dégradation du parc immobilier. Lorsque l'offre de biens immobiliers ne satisfait pas la demande, la bulle immobilière peut faire son apparition.
 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger