BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

26 juin 2012

Les radars tronçons

Voici l’apparition d’un nouveau genre de radars : les radars tronçons. « Tronçons » pour tronçons de route bien sûr puisqu’ils serviront à calculer sur une portion de route la vitesse moyenne d’un véhicule.

Ces radars, pour l’heure à l’essai, pourront dès le mois d’août servir à verbaliser. Trois de ces nouveaux radars ont été installés en attendant la mise en place d’une quarantaine d’autres d’ici la fin de l’année.

Le premier a été installé dans le Doubs, sur la commune de Beure sur une portion de route qui a été choisie  en raison des risques d’accident que présente cette portion de route de 2 kilomètres, dans le sens descendant, au niveau du virage de sortie du tunnel, notamment dans des conditions climatiques particulières (pluie, verglas, etc.).  Le second est quant à lui sur le pont de Saint-Nazaire (communes de Saint-Brévin-Les-Pins et Montoir-de-Bretagne Loire-Atlantique).

Là encore il fait suite aux accidents survenus sur ce tronçon ces dernières années. Les radars contrôleront les deux sens de circulation, soit 3 voies comportant une voie centrale alternée sur une distance de 3,5 kilomètres. Et pour finir le troisième sur la route nationale 21 à Pujols (Lot-et-Garonne) dans le sens Agen vers Villeneuve-sur-Lot, route choisie en raison des nombreux excès de vitesse constatés par les forces de l’ordre sur cette déviation ouverte à la circulation depuis 2010. Le radar contrôlera les deux voies de circulation sur un tronçon de 4,9 kilomètres.

Dans ces trois cas précis et dans les prochains à venir, les radars tronçons seront précédés par 2 radars pédagogiques en amont du dispositif qui annonceront l’arrivée dans cette zone dangereuse. « En allongeant la zone de contrôle de la vitesse, ces équipements ont pour but de lutter contre le comportement dangereux de certains conducteurs qui freinent à l’approche d’un radar et ré-accélèrent ensuite  après l’avoir dépassé », déclare la Sécurité Routière dans un communiqué du jour.

"Ces nouveaux dispositifs sont prioritairement déployés sur des portions de route où une vitesse excessive est particulièrement accidentogène comme les rétrécissements de voie, les franchissements de tunnel et de pont, ou les successions de virages."

Attention, plus question d'espérer passer à travers les mailles du filet, puisque ces radars contrôleront l’ensemble des usagers sur la section équipée afin d’identifier les véhicules en infraction. Il faut noter que ces radars ne flasheront pas mais fonctionneront  à l'aide d’un système infrarouge. N’oublions pas que la politique mise en place par la Sécurité Routière a permis de sauver 23 000 vies  depuis 2001.
 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger