BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

23 déc. 2011

Jouets, attention danger !!



La sonnette d’alarme a été tirée par l’association WECF (Women European for a Common Future) qui avait organisé un « laboratoire éphémère » au centre de Paris pour tester la toxicité des jouets et profiter de l'approche de Noël pour appeler à la vigilance. En effet, les jouets que nous offrons à nos enfants sont, pour certains, extrêmement toxiques et l’association réclame une meilleure réglementation.

Les jouetsBeaucoup de parents pensent que tout ceci est réglementé et font entièrement confiance à ceux qui font les régles, européennes ou non. Pourtant Geneviève Barbier, médecin généraliste, membre de WECF dénonce des conséquences sur la santé des enfants qu’elles soignent au quotidien. Elle dit « voir tous les jours les conséquences » des substances toxiques contenues dans certains jouets. « Un tiers des personnes est allergique en France, les cancers ne cessent d'augmenter, y compris chez les enfants (en moyenne d’1 % tous les ans). Et pour eux, on ne peut pas dire que le tabac ou l'alcool sont en cause ».

La liste des produits toxiques présents dans les jouets de nos enfants est infiniment alarmante : phtalates, formaldéhyde, xylène, baryum ou bisphénol A etc….. « La réglementation est soumise à des pressions extrêmement puissantes, et au final c'est la santé des industriels qui est protégée, au détriment de celle des enfants », poursuit Geneviève Barbier. Les députées européennes Corinne Lepage et Michèle Rivasi, qui se sont jointes à ce laboratoire éphémère, pointent elles aussi du doigt le rôle des lobbies et dénoncent les lacunes de la réglementation.

Un chiffre alarmant : en 2010, les jouets ont représentés 25% des produits rappelés dans l’Union européenne, essentiellement pour des raisons de risque chimique ! «  Actuellement il n’y a aucune obligation d’étiquetage » déplore Michèle Rivasi, eurodéputé écologiste… Beaucoup de parents se fient à la norme CE qui n’offre pourtant pas beaucoup de garantie car ce sont les fabricants eux-mêmes qui l’apposent sur leurs produits sans être systématiquement contrôlés ! Le Bisphénol A, qui a beaucoup fait parler de lui en 2010, vient d'être interdit dans les biberons. Mais il reste présent dans plusieurs jouets et articles de puériculture. Encore un chiffre : seulement 2 à 3 % des jouets importés d’Asie sont testés à leur entrée dans l’Europe !!!

« Soyez vigilants et regardez l'origine », souligne Michèle Rivasi qui incite, malgré les lacunes, à acheter européen. « Il y a tout de même plus de sécurité », estime l'eurodéputée. Il faut aussi acquérir certains réflexes comme déballer et aérer les jouets neufs ou laver les jouets en textiles avant utilisation.

En espérant un durcissement de la législation, une interdiction des métaux lourds et des nanomatériaux et que la législation prenne enfin en compte les ondes électromagnétiques émises par exemple par les consoles portables, et qui sont « peut-être cancérogènes », vous pouvez consulter le guide d’achat mis en ligne par la WECF .

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger