BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

8 août 2011

« Madame DSK, un destin brisé » de Renaud Revel et Catherine Rambert

Depuis deux mois que sévit « l’affaire DSK » une profusion d’ouvrages ont vu le jour mais c’est la première fois qu’un ouvrage est consacré à Anne Sinclair, la troisième épouse de Dominique Strauss-Kahn sur qui tous les regards sont braqués. Que l’on admire son courage, que l’on s’interroge sur ses motivations, elle reste un mystère pour beaucoup d’entre nous.

On peut regretter que le titre du livre soit un peu racoleur et qu’il surfe volontairement sur l’actualité, pourtant on se doit de reconnaitre que cet ouvrage évite de tomber dans le sensationnalisme, le racolage et le jugement.

Même si l’ancienne présentatrice vedette de 7 sur 7 a accepté d’accorder quelques entretiens aux deux journalistes, elle s’est très peu livrée sur sa vie privée et a donné pour consignes à ses proches de ne pas répondre aux sollicitations des auteurs. Malgré tout Renaud Revel, rédacteur en chef à L’Express et Catherine Rambert, journaliste et écrivain, directrice de la rédaction de Télé Star ont réussi en regroupant nombre d’informations à retracer la vie de DSK et d’Anne Sinclair: leur enfance, leurs parcours, tant privé que professionnel, mais aussi leur première «rencontre», par écran interposé, lors de l’émission Question à domicile en 1989, leur mariage en 1991 et toutes les étapes qui ont jalonné leur vie commune.

C’est au nom de cette passion pour DSK qu’elle sacrifiera tout, la reconnaissance professionnelle, l’argent, le respect et qu’elle souhaitera même pour lui les plus hautes fonctions car il est le seul capable, à ses yeux, d’assumer des fonctions présidentielles. « Anne Sinclair voulait ce destin pour son mari » analyse Catherine Rimbert.

Aujourd’hui certains la décrivent comme « une femme en colère, en guerre contre la Terre entière. » Anne Sinclair « a dressé une liste noire sur laquelle on trouve des politiques, des journalistes, de Martine Aubry à Jean-François Kahn, de François Hollande à des amis très proches et surtout des amies », dont elle estime qu'ils l'ont trahie, déclare Renaud Revel.

Pour conclure et selon les auteurs de cet ouvrage, Anne Sinclair est une femme de paradoxe : un femme de communication qui ne se livre pas, une carriériste qui renonce à son métier, une épouse blessée toujours debout…..

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger