BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

1 sept. 2010

Les nouveaux radars-tronçons

Nombre de pays européens comme la Belgique, l’Autriche, la Hollande, l’Italie, le Royaume-Uni, la Norvège ou l’Espagne, expérimentent déjà les radars-tronçons sur leur réseau routier.

La France, qui fait de la sécurité routière une priorité (quand on sait que 4.262 personnes ont été tuées sur les routes en France en 2009, soit une baisse de la mortalité de 0,3% par rapport à 2008) a décidé quant à elle d’installer ces nouveaux radars dès le deuxième semestre 2010.

Mais qu’est-ce qu’un radar-tronçon ?

Plutôt que de mesurer la vitesse en un seul point, il s’agit cette fois de calculer la vitesse moyenne de chaque véhicule entre deux points d’un trajet. une expérimentation, à visée pédagogique et non répressive, est en cours sur 12 km de l’A10 entre Paris et Orléans et sur l’A7 au sud de Montélimar.

Il est composé de trois caméras installées sur deux ponts distants de 12 kilomètres. Il détecte les véhicules et indique sur un panneau lumineux aux automobilistes concernés qu’ils roulent à une vitesse excessive.

Le gouvernement n’exclut pas de généraliser ce système comme l’a confirmé le 19 janvier le ministère des Transport en répondant à une question du député UMP du Val d’Oise George Morthon. « Ce système semble plus pertinent et surtout moins dangereux que celui mis en place actuellement, car il n’incite pas les automobilistes roulant à des vitesses excessives à ralentir de manière brusque à l’approche des radars automatiques », écrivait le député en octobre dernier en demandant au gouvernement si une généralisation était prévue.

Le ministère des Transport, Expliquant qu’« un dispositif a été mis au point avec le Centre d’études techniques de l’équipement (CETE) Méditerranée », a annoncé qu’« un marché devrait être lancé au deuxième semestre 2010 pour le déploiement de ce type d’équipement. » « La mise en place de ce dispositif doit permettre de lutter contre l’insécurité et l’incivilité, et, en même temps, d’inciter à une nouvelle prise de conscience sur l’importance de la vitesse, afin de passer en 2012 sous la barre des 3 000 morts sur les routes par an », poursuit le ministère.

Le gouvernement ne donne en revanche pas date précise de déploiement, ni si les radars-tronçon seront informatifs ou répressifs.
Selon Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports, « l’installation de ces points de contrôles a permis d’obtenir de très bons résultats, le taux de mortalité ayant baissé de 50 % sur les infrastructures où le système a été installé ».
 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger